5 terribles vérités sur l’industrie de la mode rapide

Oh mode rapide, comme j’aime te détester !

 

En tant qu’ancienne accro à la mode rapide, je ne peux pas juger qui que ce soit pour les pièces Zara ou H&M qui traînent dans sa garde-robe. Cependant, mon objectif est de vous convaincre d’arrêter d’acheter de la mode rapide à l’avenir en partageant des faits concrets sur les dessous de l’industrie. L’ignorance n’est PAS un bonheur, surtout lorsque le bien-être de l’homme et la santé de notre planète sont en jeu.

 

 

Voici 5 terribles vérités sur l’industrie de la fast fashion :

 

1 – Il faut 2 700 litres d’eau pour produire un T-shirt en coton, ce qui équivaut à 18 baignoires pleines ou à suffisamment d’eau pour qu’une personne puisse boire au moins huit tasses d’eau par jour pendant trois ans et demi.  La main-d’œuvre comprend souvent des enfants déscolarisés pour aider les adultes à atteindre des quotas irréalistes, et pourtant, ce sont les agriculteurs qui continuent à souffrir financièrement d’année en année. Choisissez des T-shirts en coton biologique qui consomment moins d’eau que le coton conventionnel et émettent moins de CO2 que les fibres synthétiques. Le coton biologique est cultivé sans engrais ni pesticides chimiques et sa fibre est blanchie au peroxyde d’hydrogène et n’utilise pas de chlore.


uzbekistan child labor cotton sanna conscious concept

 

2 – On estime qu’en une seule année, une marque de mode mondiale utilise la même quantité d’eau que 43 000 piscines olympiques. En Ouzbékistan, deuxième exportateur mondial de coton, l’irrigation de la culture du coton a consommé tellement d’eau de la mer d’Aral que celle-ci s’est asséchée en 50 ans. Autrefois l’un des quatre plus grands lacs du monde, la mer d’Aral n’est plus qu’un désert et quelques petits étangs.


aral sea dried sanna conscious concept

 

3 – Sur les plus de 100 milliards de vêtements produits chaque année, 20 % ne sont pas vendus et sont soit enterrés, soit déchiquetés, soit incinérés, afin de ne pas diminuer la valeur du produit ou l’image de la marque avec des articles “soldés”. Cela représente 20 millions de vêtements gaspillés chaque année. Jusqu’à 85 % des textiles vont dans les décharges chaque année. C’est assez pour remplir le port de Sydney chaque année. L’Américain moyen jette chaque année environ 45 kg de vêtements.

 

who made my clothes movement sanna conscious concept

 

4 – 93 % des marques enquêtées ne versent pas un salaire décent à leurs ouvriers de l’habillement. Le 2020 Fashion Transparency Index (indice 2020 de transparence de la mode) a révélé que seules 5 des 250 grandes marques interrogées (2 %) “publient une feuille de route ou une stratégie mesurable et assortie d’un calendrier pour déterminer comment elles parviendront à verser un salaire vital à tous les travailleurs de leur chaîne d’approvisionnement”. Non seulement ces personnes doivent travailler des heures épuisantes, mais la rémunération qu’elles reçoivent est loin d’être équitable. La majorité des travailleurs de l’industrie de l’habillement n’ont donc pas les moyens de se procurer les produits de première nécessité.

 

textile waste sanna conscious concept

 

5 – Aujourd’hui, 65% de l’industrie mondiale de l’habillement est à base de fibres synthétiques. Les vêtements synthétiques sont dérivés du pétrole, ce qui signifie que les vêtements sont à base de plastique. Sur les quelque soixante-dix mille composés synthétiques utilisés aujourd’hui, moins de 2 % ont été testés pour leur impact sur la santé humaine. Quand on sait que notre peau, l’organe le plus perméable du corps humain, absorbe les matières environnantes et dépose la toxicité directement dans notre système sanguin, c’est alarmant.

 

plastic in our clothes sanna conscious concept

 

 

Ce ne sont là que quelques exemples de terribles vérités sur l’industrie de la mode rapide. Chez SANNA, nous pensons qu’il est important que chaque consommateur soit conscient et responsable de son pouvoir d’achat. La connaissance est un pouvoir, alors partagez cet article avec un ami qui n’arrive pas à se débarrasser de son addiction à la mode rapide – nous pensons que l’impact repose sur les chiffres, après tout !

 

Credit photo : https://www.imdb.com/title/tt2276053/

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp