5 choses que vous ne saviez pas à propos du coton

Nous négligeons trop souvent l’impact de nos vêtements sur l’environnement mais également sur notre santé. Pourtant, cet impact est bien réel. Le coton est l’une des cultures les plus anciennes du monde, et reste le fondement de l’industrie de la mode, encore aujourd’hui. Il est partout, mais savez-vous réellement ce que sa production implique? Aujourd’hui, on vous propose de découvrir 5 choses qu’on est pratiquement sûr que vous ne saviez pas à propos du coton.

 

1. Le coton : champion du monde de la consommation d’eau !

 

t-shirts accrochés sur des cintres sanna conscious concept

 

Il faut environ 2 700 litres d’eau pour fabriquer un seul t-shirt ! Cela correspond à la consommation d’eau d’une personne pendant 3 ans. Vous avez bien lu, plus de 2000 litres d’eau sont nécessaires à la production d’un vêtement aussi basique qu’un simple t-shirt blanc, y compris la quantité d’eau nécessaire à sa culture, sa transformation et son transport.

En effet, l’eau est nécessaire à toutes les étapes de fabrication d’un vêtement mais elle est aussi indispensable pour appliquer les teintures et les produits chimiques utilisés pour les fabriquer. Il est donc essentiel que nous nous tournions vers des solutions moins gourmandes en eau afin de préserver nos sources d’eau. 97% de l’eau provient des océans, 2% est enfermée dans de la glace et 1% provient des rivières et des lacs. L’eau est précieuse, et la fabrication de vêtements entraîne une perte  d’eau extrême, due à l’irrigation des cultures. 

 

2. La culture du coton est l’une des plus polluantes du monde

 

homme arosant un champs de coton sanna conscious concept

 

Alors que la culture de coton n’occupe que 2,4% des terres arables à l’échelle mondiale, elle représente à elle seule entre 11 et 25% des quantités totales de pesticides et insecticides utilisés dans le monde. Parmi les nombreux pesticides utilisés dans les champs de coton s’en trouvent quelques-uns classés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme « hautement dangereux » (classe 1B), tels que le monocrotophos ou le thriazofos, ou comme « extrêmement dangereux » (classe 1A), tels que la parathion ou le phosphamidon.

Ces pesticides sont de dangereux perturbateurs endocriniens qui peuvent altérer le fonctionnement du système endocrinien et ainsi induire des effets délétères sur l’organisme. Il est important de noter que lorsque les fibres de coton entrent en contact avec ces produits chimiques, ils sont très concentrés et ne peuvent être éliminés par des lavages. Par conséquent, le porteur du vêtement en coton entrera en contact avec ces produits chimiques utilisés tout au long du processus de fabrication, chaque fois qu’il portera le vêtement. 

 

3. En Inde, un agriculteur se suicide toutes les trente minutes

 

fermier indien sanna conscious concept

 

L’Inde, l’un des principaux producteurs de coton, connaît une vague de suicide sans précédent parmi les agriculteurs. La croissance de ce secteur, qui emploie encore près de la moitié de la population active en Inde, s’est considérablement ralentie, entraînant une baisse du revenu des agriculteurs. Des entreprises comme Monsanto ont promis aux agriculteurs des rendements de coton plus importants s’ils utilisaient leurs semences OGM, mais d’année en année, les agriculteurs s’endettent de plus en plus car ils doivent acheter des pesticides et d’autres produits chimiques pour traiter ces semences OGM.

Sans compter que chaque année, les agriculteurs doivent acheter de nouvelles graines OGM, car elles sont conçues pour ne pas se reproduire d’une année sur l’autre, comme le fait le coton ordinaire. Les dépenses des agriculteurs pour l’achat de pesticides augmentant d’année en année, cela réduit leurs revenus de production. Lorsqu’ils ne sont plus en mesure de rembourser leur crédit et qu’ils ne voient pas d’issue, ils commettent cet acte tragique.

 

4. La culture de coton est responsable de l’augmentation du taux de cancer dans les zones ou en on cultive le plus

 

femme travaillant dans un champs de coton archive sur les 5 choses que vous ne saviez pas a propos du coton sanna conscious concept

 

Selon une étude parue dans Environmental Sciences Europe en 2015, le nombre de cas de cancers au Pendjab (région qui produit 1/3 du coton indien et dont la production a été multipliée par 3 en 15 ans) est passé de plus de 800 000 nouveaux cas en 2001 à 1 220 000 en 2016, touchant toutes les catégories de personnes. On peut en déduire que l’utilisation de pesticides a un impact non seulement sur la qualité des sols, qui deviennent de moins en moins fertiles, mais aussi sur les personnes.

Le simple fait de vivre dans une région où la culture du coton est si présente, les expose à des risques de cancer par l’alimentation, l’eau et l’air. Trouver une alternative aux pesticides que ces producteurs utilisent est donc non seulement une question environnementale mais aussi une priorité sanitaire.

 

5. Le coton n’est pas uniquement présent dans l’industrie textile

 

des vaches mangeant leur nourriture sanna conscious concept

 

Le marché mondial du coton devrait atteindre 5,59 milliards de dollars, soit environ 4,77 milliards d’euros, d’ici 2025. Par conséquent, pour maximiser son rendement, chaque morceau de coton est utilisé à 100%, et pas seulement par l’industrie textile. On le retrouve désormais dans nos assiettes. L’extrait des graines de coton est un ingrédient utilisé pour l’alimentation du bétail sous la forme de tourteaux (un extrait nutritif solide).

Si la vache mange le coton cultivé avec des produits chimiques, et que nous mangeons la vache, nous ingérons inévitablement les mêmes composés chimiques toxiques, ce qui signifie que cela peut éventuellement avoir des répercussions sur notre santé. 

 

coton sanna conscious concept

 

Face à de tels faits, il est nécessaire de trouver une solution tant au niveau sanitaire qu’au niveau environnemental. Et si le coton biologique était une solution? Contrairement au coton traditionnel, il est cultivé sans pesticide, insecticide ou produit chimique. Le compost naturel remplace les engrais chimiques et, ni chlore, ni métaux lourds ne sont utilisés dans le processus de fabrication. Ainsi sa consommation en eau est 90% inférieure à celle du coton traditionnel. 

Chez SANNA, nous mettons un point d’honneur à utiliser des matières qui préservent l’environnement. Découvrez les marques de notre sélection, qui ont déjà adopté le coton biologique : Bogdar, Boyish Jeans, Envelope1976, GOAT, Les Poulettes, Mother of Pearl, Swedish Stockings, The Summer House and TUCCA

 

 

Sources: https://www.universalis.fr/encyclopedie/coton/5-des-conditions-de-production-du-coton-tres-contrastees/#:~:text=Les%20principaux%20pays%20producteurs%20de,’Australie%20et%20l’Ouzb%C3%A9kistan.
https://www.dreamstime.com/close-up-collection-black-gray-white-color-monochrome-hanging-wooden-clothes-hanger-closet-clothing-rack-over-image141435713
https://www.scidev.net/asia-pacific/news/india-never-benefited-from-genetically-modified-cotton/
ttps://www.thethirdpole.net/en/climate/pakistan-sugarcane/ 
http://biotissus.canalblog.com/archives/2014/11/20/30962909.html
https://classe-internationale.com/2016/11/26/crise-agricole-en-inde-un-agriculteur-se-suicide-toutes-les-trente-minutes/ 
https://www.planetoscope.com/agriculture-alimentation/1178-production-mondiale-de-coton.html https://fashionunited.fr/actualite/mode/la-toxicite-textile-que-se-cache-t-il-dans-vos-vetements/2017062913118
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/09/01/co2-eau-microplastique-la-mode-est-l-une-des-industries-les-plus-polluantes-du-monde_5505091_4355770.html#:~:text=N%C3%A9c
https://www.globalresearch.ca/reckless-gamble-profit-placed-indian-cotton-farmers-corporate-noose/5663966
https://www.lefigaro.fr/sciences/2006/11/23/01008-20061123ARTFIG90049-le_coton_pourrait_devenir_un_aliment_du_futur.php
https://dressedbytia.com/unknown-facts-about-cotton/
https://www.jobboom.com/carriere/inde-vague-de-suicides-chez-les-producteurs-de-coton/#:~:text=En%20Inde%2C%20o%C3%B9%20plus%20de,est%20maintenant%20surnomm%C3%A9e%20suicide%20belt.
https://www.agrimaroc.ma/maroc-alimentation-betail/
https://www.ecoloco.ca/blogs/news/limpact-ecologique-du-coton-traditionnel
https://www.equiterre.org/sites/fichiers/Etude_Equicoton.pdf
https://www.downtoearth.org.in/news/agriculture/vidarbha-s-toxic-trail-59173
https://medium.com/eliza-dit/coton-culture-consommation-eau-pesticide-biologique-environnement-83af996c4a05
https://www.huffingtonpost.fr/2018/09/08/comment-expliquer-la-difference-de-prix-entre-un-t-shirt-blanc-a-5-euros-et-un-a-125-euros_a_23516348/
https://classe-internationale.com/2016/11/26/crise-agricole-en-inde-un-agriculteur-se-suicide-toutes-les-trente-minutes/ https://www.notre-planete.info/actualites/3594-vetements_environnement#:~:text=Le%20coton%20est%20la%20culture,que%2027%20km%20en%20avion).
https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/pesticides/conso-la-face-cachee-du-coton_2603186.html
https://www.projectcece.co.uk/blog/8/is-cotton-bad-for-the-environment-the-no-fluff-truth/
https://www.geo.fr/environnement/empreinte-eau-combien-d-eau-faut-il-pour-fabriquer-nos-produits-de-consommation-courante-172085
https://fr.fashionnetwork.com/news/Le-marche-du-coton-devrait-atteindre-5-59-milliards-de-dollars-en-2025,1291351.html
https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/agriculture-ogm-allons-nous-bientot-manger-coton-10058/
https://thelogicalindian.com/news/successive-drought-crop-failure-and-govt-apathy-push-50-more-to-farmer-suicides-in-maharashtra/
https://www.geo.fr/environnement/empreinte-eau-combien-d-eau-faut-il-pour-fabriquer-nos-produits-de-consommation-courante-172085 
https://classe-internationale.com/2016/11/26/crise-agricole-en-inde-un-agriculteur-se-suicide-toutes-les-trente-minutes/
https://www.lesoptimistes.fr/coton-bio/ 
https://www.cancer-environnement.fr/274-Perturbateurs-endocriniens.ce.aspx
https://www.triplepundit.com/story/2013/it-takes-2700-liters-water-make-t-shirt/54321 
https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/pesticides/conso-la-face-cachee-du-coton_2603186.html 
https://chaussettesorphelines.com/blogs/infos/article-pilier-mode-et-environnement
 
Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp